Sébastien Soulès

Né de parents professeurs de mathématiques, c'est dès l'âge de 14 ans que j'ai donné mes premiers cours de... mathématiques ! et n'ai plus arrêté, jusqu'à devenir chanteur professionnel, une dizaine d'années plus tard. C'est donc assez naturellement que j'ai commencé à donner des cours de chant, d'abord privés puis en poste au Landeskonservatorium d'Innsbruck et au Mozarteum Salzburg.

Les mots clés sont pour moi expérience et transmission. Après bientôt 20 années passées sur scène, des dizaines de rôles, des centaines de collègues chanteurs, et autres enrichissements, c'est toute cette expérience accumulée que je souhaite partager et transmettre à ceux que la musique passionne.

C'est donc un plaisir de faire partie de ce projet, pour toucher un large public mélomane. Et surtout, pour partager.

 

Sébastien Soulès est né à Orléans (France) et a étudié le chant au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et à la Hochschule der Künste à Berlin avec le professeur Harald Stamm. Master classes avec Walter Berry, Dietrich Fischer-Dieskau, Brigitte Fassbaender et Jose van Dam. On l'a récemment vu dans le rôle-titre de "Oedipe" d' Enescu au Théâtre Altenburg-Gera, le Vicomte de Fontrailles dans "Cinq-Mars" de Gounod à l'Opéra de Leipzig, Kaspar dans  "Der Freischütz" à Baden, ainsi que Scarpia dans "Tosca" de Puccini et Golaud dans "Pélleas et Mélisande" au nouvel opéra de Linz et dans le rôle titre du Wozzeck de Berg.

Parmi les autres succès récents, citons Hidraot dans "Armide" de Gluck à Berne, "Der Mann von La Mancha" (Don Quijote) à Bienne, Kurwenal au Teatr Wielki Varsovie et Ruprecht dans "L'ange de Feu" de Sergej Prokofiev dans Silviu Purcărete au célèbre festival d'opéra à Miskolc/Hongrie, Graf Homonay à Strauss  "Der Zigeunerbaron" au Festival Langenlois et au UA "Displace" au Festival Musiktheatertage Wien et au Teatro Real Madrid.

Au cours de l'été 2016, il s'est produit dans le rôle d'Orazio dans le célèbre NP "Amleto" de Franco Faccio au Festival de Bregenz (y compris l'émission TV-LIve), où il est revenu en 2017 dans Zuniga dans le NP "Carmen" et William Bankes dans "To the lighthouse", l'UA. Aussi en 2018 il revient comme Zuniga et dans le NP "Beatrice Cenci" de Berthold Goldschmidt.

En 2013/14, il a joué dans "Der Schatzgräber" de Schreker à Linz, dans Figaro et Zuniga au Volksoper de Vienne, dans Escamillo à l'Opéra de Tours, dans "Elegie für junge Liebende" de Henze à Wiesbaden, dans la première de "Moby Dick" à Varsovie, et dans Styriarte à Graz dans Kaspar à Freischütz.

Au cours de la saison 2012/13, Sébastien Soulès avait un contrat de résidence au Volksoper de Vienne et a fait ses débuts en tant que Flying Dutchman à Hildesheim la même saison. Il a également chanté dans la première mondiale de Join at the Wiener Festwochen. Le baryton a également conçu le rôle de Popolani ("Barbe-Bleue", Offenbach) au Styriarte Graz sous la direction de Nikolaus Harnoncourt.

2011/2012
Sébastien a chanté le rôle-titre dans "Baal" de Friedrich Cerha à Vienne et en concert avec une sélection de chansons du "Des Knaben Wunderhorn" de Mahler avec l'Orchestra di Padova e del Veneto. Au cours de la même saison, le baryton fait ses débuts au Volksoper de Vienne. Il s'est également produit en Scarpia dans "Tosca" dans une production du Landestheater Niederbayern et en tant que comte ("Le Nozze di Figaro") au Festival d'Antibes.

Sébastien Soulès est lauréat du concours Willi Domgraf Fasbaender de Munich.