Lucie Deroïan

Chant classique

direction de choeur

L’enseignement a toujours fait partie de ma vie de musicienne, car il est pour moi le complément nécessaire et indissociable de la vie d’interprète. La joie de transmettre un savoir me nourrit, surtout lorsque je peux contribuer à apporter un certain bien-être. La pratique d’un instrument ou du chant est une affaire qui passe par un travail physique, personnel, émotionnel, et on doit disposer pour cela de solides outils techniques. Ayant pratiqué la technique Alexander pendant mon cursus, et à présent QI Gong et Taï Chi, j’en utilise parfois certains éléments comme préparation.
                  Fille de chanteurs lyriques, c’est tout d’abord en accompagnant mes parents au piano, puis leurs élèves, que j’ai eu accès à la musique dès le plus jeune âge. J’ai enseigné également le piano pendant mes études au Conservatoire. Puis après mes études, le contact avec de grands interprètes m’a permis d’accumuler une belle expérience musicale, que je souhaite aujourd’hui transmettre.

                  Née en France, j’ai effectué mes études musicales complètes (piano, analyse, harmonie, etc.) au Conservatoire de Nancy, puis au Conservatoire Supérieur de Paris. J’ai ensuite travaillé comme chef de chant, dans des opéras ou avec des chœurs professionnels comme le chœur de Radio France, avec lequel j’ai joué sous la baguette de R. Muti, K. Masur, S. Rattle, R. Chailly, etc.  Parallèlement à cela, je me suis formée en direction de chœur (masterclasses en Allemagne et en Suède) et en chant, notamment par la musique contemporaine. J’ai alors moi-même dirigé des chœurs amateurs et professionnels (Chœur de Radio France), ai été assistante au chœur de l’opéra de Vienne, me produis comme chanteuse dans les chœurs de festival de Salzburg, Baden-Baden, et en soliste dans le cadre de récitals ou musique d’église.